PRÉC
Annie Hore
SUIV 
Emilia Hornby
Sarah Horn
(VOYAGEUSE CAPTIVE)
NAISSANCE
1809
MORT
1839


Elle publie son récit en 1839, six années après son arrivée d’Angleterre. Sa famille s’aventure au Texas, qui appartient encore au Mexique mais dans lequel les colons américains s’installent par milliers. Les terres sont arides et les tensions entre Indiens, Mexicains et Américains extrêmement menaçantes. Les Horn décident alors de retourner en Angleterre. C’est sur le chemin vers un port qu’ils sont attaqués et son mari tué. Sarah décrit les Comanches qui la retiennent comme très cruels. Au bout de plus d’une année de captivité, elle apprend qu’elle est à vendre et trouve difficilement, puisqu'elle est en dehors du territoire américain, un moyen de payer sa rançon. Une fois libérée, totalement démunie et ayant compris qu'elle ne retrouverait jamais ses deux jeunes enfants toujours captifs pour l'un, mort pour l'autre, elle écrit rapidement son récit espérant qu'il lui vaudra du secours. Elle meurt, cependant, peu après dans l'abandon et l’errance. 





A Narrative of the Captivity of Mrs. Horn, and Her Two Children, with Mrs. Harris, by the Indians Camanche Indians, Kemle printer, 1839 ; Cincinnati, published by the author, 1853.
Voir Coke Rister Carl, Comanche Bondage, University of Nebraska Press, 1989, p 115-198

EXTRAITS D'OUVRAGES

IMAGES