PRÉC
Charlotte Adelaïde Dard
SUIV 
Theresa Delaney
Jeanette Decamp Sweet
(VOYAGEUSE CAPTIVE)
NAISSANCE
1833
MORT
na


Elle décrit les massacres perpétrés dans son village pendant la « Révolte des Sioux » de 1862. Lors de sa captivité elle garde néanmoins de bons rapports avec eux. D’abord protégée par un chef Wabasha avant d’être récupérée par un autre groupe de Sioux, elle est sauvée une seconde fois par des Indiens christianisés. Elle finit par s’échapper et rejoindre un fort anglais où elle apprend la mort de son mari. Elle écrira ses souvenirs en 1893 dans lesquels elle remercie les Indiens qui l’ont sauvée.





“Mrs J.E..De Camp Sweet’s narrative of her captivity in the Sioux outbreak of 1862”, in Minnesota Historical Society Collections, vol. 6, Saint-Paul, Minnesota, The Pioneer Press Company 1894, pp 354-38

IMAGES